Haut de page

 
Flux RSS Augmenter la taille du texte Réduire la taille du texte

Contenu

Écosystèmes et services écosystémiques urbains : retour sur la réunion du 6 septembre 2013

25 avril 2014
Retrouvez la synthèse et toutes les présentations de cette première réunion du groupe de travail écosystème urbain de la démarche EFESE copilotée par le CGDD et la DGALN/DEB.

jpg - 13.5 ko
© AVEX

Se sont réunis une trentaine de personnes appartenant à des collectivités françaises, des laboratoires de recherche pluridisciplinaires, des associations, de plusieurs directions et services du ministère en charge de l’écologie et du Cerema.

Actes de la journée (version imprimable) (format pdf - 7.1 Mo)

Liste des participants (format pdf - 738 ko)

 

Cette journée, animée par le Cerema / Territoires et ville (ex-Certu), s’est déroulée autour de 4 temps forts :

Présentation générale du projet EFESE et de ses enjeux

L’écosystème, ensemble d’espèces (la biocénose) et du milieu (le biotope) où il se déploie, et de leurs interactions, est un terme surtout usité par les écologues et le monde scientifique. Avec l’Évaluation Française des Écosystèmes et des Services Écosystémiques, cette notion intègre les politiques publiques jusque-là plus focalisées sur la protection des espèces et/ou de leurs habitats. L’évaluation des écosystèmes apporte déjà en cela une nouvelle dimension. En plus, est introduite la notion de services rendus par la nature à l’homme, « services écosystémiques », qui place l’être humain au coeur de la protection de l’environnement.

Synthèse (version imprimable) (format pdf - 2.1 Mo)

Premiers éclairages de chercheurs et d’associations sur la démarche d’évaluation des écosystèmes et des services écosystémiques

80 % des hommes vivront en ville d’ici 2030, c’est donc dans les bourgs et les métropoles que se tisseront les rapports de l’homme à la nature. Pourtant, l’écosystème urbain est le milieu le plus complexe qu’il soit donné à un écologue d’étudier nous livre Luc Abbadie, se prêtant tout de même à cet exercice délicat. Les services culturels n’ont rien d’immatériels, pour Nathalie Blanc, ils méritent une place de choix au sein du bouquet de services en milieu urbain, même s’ils sont complexes à évaluer. L’association Plante & Cité mène la démarche « BENEVEG » en incitant les collectivités à participer à une évaluation des bienfaits du végétal en ville.

Synthèse (version imprimable) (format pdf - 3 Mo)

Temps d’expression libre de chaque acteur autour d’un atelier "Paroles croisées"

Chacun des membres du groupe de travail Ecosystèmes urbains -extérieurs au Ministère de l’Écologie et du développement durable- expriment librement un besoin, ou une attente vis à vis de la démarche EFESE, ou encore un frein ou au contraire une ressource. La première expression engendre une réaction, et ainsi de suite. L’atelier se construit sur le principe d’un rebond d’une parole à l’autre. De ces échanges sciemment décousus, sont retranscrites ici les idées fortes, leurs auteurs ou/et contradicteurs.

Synthèse (version imprimable) (format pdf - 1.9 Mo)


Atelier de production commune sur la caractérisation et la typologie des écosystèmes urbains

Tout à la fois essentielle et complexe, cette question « qu’est ce que l’écosystème urbain ? » s’attache à la définition de l’objet et de l’échelle d’étude. Les options retenues influenceront les résultats. Or il n’existe pas de définition académique de l’urbain et de l’écosystème urbain, d’où le caractère complexe de l’exercice. Et pourtant, il y a nécessité à commencer le travail en s’attachant à définir son objet d’étude.

L’objectif de l’atelier est de produire les bases d’une définition de la notion d’écosystème urbain et d’un périmètre commun opérationnel pour leur évaluation. Il s’agit par conséquent pour le groupe de formuler une réponse créative relative à l’objectif d’évaluation des écosystèmes urbains et de leurs services. Cette réponse deviendra alors un outil qui contient une part d’arbitraire.

Dans un second temps, elle devra être mise en regard et cohérence des définitions et cartographies des différents groupes de travail d’EFESE dédiés aux écosystèmes forestiers, aux milieux marins, aux agrosystèmes et aux zones humides.

Synthèse (version imprimable) (format pdf - 567.5 ko)

La suite de la journée : une nouvelle réunion du groupe de travail a eu lieu en mars 2014.

Le Cerema remercie l’ensemble des acteurs qui se mobilisent dans cette démarche.

En savoir plus :
la démarche EFESE
le groupe de travail "Écosystèmes et services écosystémiques urbains"

 
 
 
 

Pied de page