Haut de page

 

Contenu

L’agriculture dans les SCoT

publié le 19 septembre 2013 (modifié le 4 novembre 2013)

L’équipe pluridisciplinaire AgriSCoT, animée par Terres en Villes, travaille depuis 2006 sur la question de la prise en compte de l’agriculture dans les SCoT. Deux ouvrages sont parus aux éditions Certu.

© Marie Scarlaken - Certu
En 2006, Terres en Villes, le réseau français des acteurs locaux de l’agriculture périurbaine, décida de lancer un travail de longue haleine sur la prise en compte de l’agriculture dans la planification. À la demande des intercommunalités et chambres d’agriculture membres, le réseau débuta ce chantier par le schéma de cohérence territorial (SCoT), pièce maîtresse de la planification territoriale.
Le Certu s’est associé à Terres en Villes pour défricher cette thématique insuffisamment traitée mais de plus en plus présente ; une équipe pluridisciplinaire multi-acteurs, l’équipe AgriSCoT, a été constituée pour croiser les regards et enrichir les travaux.

Les productions sur l’agriculture et les SCoT

En 2009 est paru aux éditions du Certu l’ouvrage « Prendre en compte l’agriculture et ses espaces dans les SCoT ». Il s’agit de l’analyse de SCoT approuvés, qui a permis de dresser un portrait de la place de l’agriculture dans les réflexions d’urbanisme à l’échelle des bassins de vie. Le plan de l’ouvrage suit la chronologie d’élaboration d’un SCoT, et fournit de nombreux exemples et illustrations.

Le nouveau guide, intitulé « L’agriculture dans les SCoT », paru en 2012, prolonge ce travail pluridisciplinaire, avec la volonté de dépasser une conception trop « urbanocentrée » de la planification territoriale, qui n’arrive plus à rendre compte de la complexité des territoires et des projets. Il s’agit d’illustrer l’intérêt commun qu’ont les élus, les aménageurs, les professionnels de l’agriculture et les habitants à gérer de manière raisonnée l’espace, à co-construire la ville et à favoriser les synergies agri-urbaines. Une nouvelle démarche est ainsi proposée : la démarche « AgriSCoT ».

Les principes de la démarche « AgriSCoT »

La démarche proposée guide dans la prise en compte de l’agriculture à chaque étape du SCoT. Elle permet d’aborder la multifonctionnalité des espaces, et de traiter la question agricole selon trois approches : les espaces agricoles, l’activité agricole, et le type d’agriculture.

La démarche est composée de cinq grandes étapes :

  1. Sensibiliser et mobiliser les acteurs politiques, professionnels et associatifs ;
  2. Organiser la concertation et co-construire la gouvernance ;
  3. Réaliser un diagnostic et identifier les enjeux majeurs ;
  4. Élaborer un projet politique intégrant l’agriculture ;
  5. Mettre en œuvre, suivre et évaluer le SCoT.

Pour un aperçu rapide de la démarche AgriSCoT, une fiche de synthèse est disponible sur le site de Terres en Villes.

Pour aller plus loin

En dehors des deux guides précédemment cités, plusieurs productions du Certu analysent le lien entre l’agriculture et la planification. Le lecteur intéressé par le sujet pourra notamment lire :

  • les trois fiches sur l’agriculture réalisées dans le cadre de la démarche "SCoT Témoin" ;
  • la fiche sur la "Préservation des espaces naturels et agricoles dans les SCoT" réalisée dans le cadre de la démarche "Mise en Œuvre des SCoT".

Votre correspondant au Certu : Stéphane Lévêque.
Pour toute précision sur cet article, cliquez ici en précisant l’objet de votre demande.


 
 

Pied de page