L’Eurométropole de Strasbourg développe un outil pour optimiser les déplacements des salariés

publié le 20 novembre 2015 (modifié le 23 novembre 2015)

Transflash Octobre - Novembre 2015 (n°401)

L’Eurométropole de Strasbourg vient de présenter Optimix, le nouvel outil destiné à faciliter les déplacements de ses salariés. Avec Optimix, l’Eurométropole de Strasbourg souhaite aider les entreprises, les administrations, et les associations à mettre en œuvre des Plans de Déplacements d’Entreprises (PDE). Le but est de favoriser l’émergence d’une mobilité durable, respectueuse de l’environnement en proposant aux salariés des modes de déplacements alternatifs à la voiture.
Pour ce faire, les structures intéressées doivent signer une convention pour pouvoir accéder à la plate-forme web. Cela permet de mener un diagnostic de mobilité qui devra être réalisé tous les deux ans auprès des employés. Le diagnostic a pour objectif de mettre en évidence les habitudes des salariés en termes de mobilité.

Après avoir rempli un questionnaire, chaque salarié dispose d’une fiche individuelle qui répertorie toutes les solutions de mobilité s’offrant à lui pour réaliser ses trajets domicile-travail (itinéraires piétons, pistes cyclables, transports en commun…). Des solutions de covoiturage sont également proposées à l’ensemble des participants.

Optimix a été conçu pour s’intégrer dans une politique de ressources humaines, tout en proposant un accompagnement et des outils qui permettent de réduire le temps nécessaire à la mise en œuvre d’un PDE. Ce dispositif est adapté à tous quel que soit le nombre de salariés.
L’URSSAF Alsace, le centre commercial Rivétoile, CGI, le Syndicat Des Eaux et de l’Assainissement et la Caisse d’Épargne font partie des premiers signataires. À noter que la démarche Optimix se déploie également à l’échelle de zones d’activités.


Télécharger Transflash n°401 - Octobre - Novembre 2015 (format pdf - 2.8 Mo - 20/11/2015)