L’usage de la voiture en baisse sur la Métropole lyonnaise

publié le 24 février 2016


Transflash Février 2016 (n°403)

Sur le territoire de la Métropole de Lyon, les premiers résultats de la nouvelle enquête déplacements (méthode Enquête Déplacements Grand Territoire - EDGT) indiquent que la part modale de la voiture est passée de 48 % en 2006 (date de la précédente enquête) à 42 % en 2015. Parallèlement l’attractivité des transports en commun se confirme avec une part modale qui passe de 15 % en 2006 à 19 % en 2015. Pour la marche, l’évolution est également positive avec une part modale de 35 % en 2015, soit 2 points de plus qu’en 2006. La part modale du vélo reste stable à 2 %.

Les données de l’enquête seront analysées plus finement mais, parmi les résultats immédiats, on note que le motif travail génère 26 % des déplacements et que les déplacements pour le motif études sont en hausse, en lien avec l’augmentation du nombre d’étudiants à Lyon - Villeurbanne. Si le temps quotidien de déplacement a tendance à diminuer de 8 minutes, soit 62 min / jour, la distance de déplacements augmente pour s’établir à 17 km / j en moyenne.

Le territoire de l’enquête déplacements et la Métropole de Lyon en quelques chiffres :
Enquête déplacements :

  • 569 communes enquêtées soit 2 292 000 habitants ;
  • 56 % des habitants résident dans la métropole de Lyon.

Métropole de Lyon :

  • 59 communes ;
  • 1,3 million d’habitants.

+ Pour en savoir plus : www.sytral.fr
Référent technique : Sytral - Séverine Asselot
Contact Cerema : Christophe.Hurez@Cerema.fr


Télécharger Transflash n°403 - Février 2016 (format pdf - 3.3 Mo - 24/02/2016)