Le Cerema, instigateur des rencontres nationales des aménageurs, le 24 mars 2017

publié le 29 mars 2017

Le vendredi 24 mars s’est tenue à Cœur Défense, une nouvelle rencontre du Réseau National des Aménageurs (RNA), sur le thème de l’aménagement éphémère, temporaire et transitoire.

Ces nouvelles formes d’aménagement ont-elles vocation à être une nouvelle filière de l’aménagement durable de nos territoires ? Près de 140 personnes ont assisté à la journée rassemblant des aménageurs publics et privés, mais aussi des représentants de collectivités, de bureaux d’études et des services de l’État.

La journée a été construite par le Cerema (équipes de Lyon et de Nantes) en lien avec l’administration centrale (DHUP/AD5) et les animateurs des tables rondes et des groupes de travail.

La journée a été co-introduite par le Cerema (Florence Menez) et l’agence d’architecture « Encore Heureux » (Sébastien Eymard). Ce dernier a apporté son témoignage sur les occupations temporaires qu’il a menées tandis que le Cerema a mis en perspective les exemples en rapport avec les enjeux et problématiques actuels de l’aménagement opérationnel. L’après-midi, l’organisation et l’animation des trois groupes de travail qui se tenaient en parallèle, ont été élaborées avec l’appui des équipes Cerema (Agnès Pouillaude, Juliette Maître et Florence Menez) et leurs chefs de file (Anne Blondeau, Citallios et Nicolas Gravit Eiffage Aménagement pour le GT1 ? Yann Le Corfec, SNAL et Anne Fraisse, Europolia pour le GT2, Josée-Michael Chenu, Vinci et Romain Harlé, FedEPL pour le GT3). L’aménagement temporaire a été approfondi sous l’angle de la création de valeur et de la sécurisation juridique des projets, de la participation et de la phase travaux du projet d’aménagement.

Les synthèses de la journée seront prochainement diffusées sur le site du réseau national des aménageurs. Le programme et les présentations des intervenants y sont d’ores et déjà disponibles.

Votre contact Cerema :
Florence.Menez@cerema.fr