Haut de page

Contenu

Le Cerema présent à la journée "Reconstruction post-crise : perspectives pour les villes du Sud, rôle des acteurs du Nord" organisée par l’AFD et le groupe URD le 29 septembre 2016

publié le 4 octobre 2016

Ce colloque s’inscrit dans la préparation de la troisième conférence des Nations Unies sur le logement et le développement urbain durable, Habitat III. Son objectif est d’élaborer un message pour les acteurs du Nord, afin d’améliorer les modalités d’intervention des bailleurs dans des contextes urbains touchés par les catastrophes naturelles ou les conflits armés.

jpg - 33.5 ko
Photo Louise Thaller AFD

Si la réactivité, la souplesse et l’assistance sont les grands principes mis en œuvre dans les projets de reconstruction, les retours d’expériences ont montré que d’autres questions méritaient d’être soulevées afin de renforcer l’efficacité des actions entreprises. Celles-ci se traduisent par la nature de l’aide à apporter aux citoyens et aux acteurs privés afin qu’ils puissent se projeter à nouveau dans un environnement déstabilisé par la crise ; ou encore sur le rôle de la gouvernance dans la facilitation du passage de la phase d’urgence à celle du développement. D’autres considérations encore représentent une matière non négligeable dont il faudrait pouvoir débattre, notamment sur la manière d’appuyer les mécanismes résilients de reconstruction (urbaine, économique et sociale) lorsque les liens sociaux existants ont été distendus par la crise ; ou sur l’échelle d’intervention à privilégier (individuelle ou territoriale).

La journée s’est organisée en deux temps :

  • Un premier temps de restitution de l’atelier d’échange Sud/Sud entre une délégation centrafricaine et une délégation haïtienne, toutes deux confrontées à la reconstruction de capitales frappées de plein fouet par des crises majeures
  • Un second temps organisé en tables rondes de discussion autour de trois problématiques suivantes :
    • Table ronde n°1  : Comment construire un projet de développement dès la phase d’urgence en sollicitant des acteurs aux modalités d’intervention différentes (populations / territoires).
    • Table ronde n°2 : La connexion entre institutions et société civile en question
    • Table ronde n°3  : Les enjeux des habitants dans les projets de reconstruction : la résilience, entre vulnérabilité présente et une possible projection dans l’avenir ?

Le Cerema est intervenu dans la table ronde n°3 sur la question de résilience des populations.

Plus d’informations sur le site de l’AFD : http://www.afd.fr/home/presse-afd/evenements

 
 

Pied de page