Les bus angevins sont moins gourmands en énergie grâce à des ventilateurs micro - hybrides

publié le 31 juillet 2015

Transflash Juillet - Août 2015 (n°399)

"L’équipement de 100 bus devrait permettre d’économiser plus de 120 000 litres de gazole par an, soit 312 tonnes de CO2"

Dans le cadre du Plan Climat et afin de réduire la dépendance au pétrole et de maîtriser les coûts de fonctionnement du réseau Irigo, Angers Loire Métropole et Keolis Angers cherchent à limiter la consommation des bus urbains.

angers2_cle214d99.jpg
angers2_cle214d99.jpg
Le système e-Fan qui remplace l’équipement de ventilation hydraulique des moteurs par des microventilateurs électriques a été développé par la société AVID Technology Ltd, basée en Grande Bretagne. Il a été testé
à Angers sur 6 bus.

Un système de ventilateurs micro - hybrides a ainsi été testé sur six bus à Angers et a montré selon les résultats présentés par l’AOM, une réduction de la consommation d’environ 5 % (soit 2,4 l. / 100 km).

Au regard du succès du test réalisé, Angers Loire Métropole s’engage sur un équipement à grande échelle de son parc bus : 100 bus au total seront équipés entre 2015 et 2017, via un contrat signé fin mars 2015 pour un montant global de 700 000 € HT.

Les économies attendues devraient permettre de réduire les coûts d’exploitation du réseau, en économisant plus de 120 000 litres de gazole par an, soit une réduction des émissions de CO2 de 312 tonnes.

Mise en œuvre du système e-Fan visible à l’arrière d’un bus du réseau d’Angers Loire Métropole





















Télécharger Transflash n°399 - Juillet - Août 2015 (format pdf - 4.5 Mo - 31/07/2015)