Haut de page

Contenu

Les données énergétiques territoriales pour la planification et l’action énergie-climat

publié le 9 février 2017

Les 24, 25 et 26 janvier 2017 se tenaient à Bordeaux, les Assises Européennes de la Transition Énergétique. Avec plus de 3 750 inscrits, cet événement a battu un nouveau record de fréquentation. Il a permis des débats et partages d’expériences sur le thème « Transitions : un champ des possibles pour les territoires ».


Premier temps fort européen des acteurs territoriaux sur la transition énergétique de l’après COP 22, les Assises 2017 ont été l’occasion de revenir sur l’entrée en vigueur de l’Accord de Paris. Sa traduction à l’échelle locale, régionale et européenne, ainsi que sur le rôle essentiel des territoires dans sa mise en œuvre ont pu être abordés en présence de nombreux grands témoins. Transport, urbanisme, agriculture, économie, nouvelles technologies, gestion des systèmes d’information, nouvelles solidarités et coopération étaient au programme. Il a également été question des grandes tendances de transformation de la société et des enjeux rencontrés par les collectivités à travers plus d’une centaine d’ateliers, forums et laboratoires d’idées.

Événement dans l’événement, le 24 janvier, l’atelier 12 « Nouvelles données énergétiques territoriales : quels enjeux et quels usages pour la planification ? Ce que vous voudriez savoir sans oser le demander » mobilisait le Cerema autour d’un sujet fédérateur pour structurer les collaborations : les données territoriales au service de la planification urbaine et territoriale intégrant les enjeux énergie, climat et air.

Cet atelier s’inscrivait dans le cadre d’une démarche partenariale impulsée par le Club STEP [1] composé de l’ADEME, AMORCE, ATMO France, le Cerema, Energy Cities, FLAME, la FNAU, la FNCAUE, le RARE et SoeS (MEEM).

Son objectif était de proposer :

  • des clés de compréhension des enjeux pour la planification de disposer de données adaptées (réflexion multi-échelles, usages, acteurs, producteurs et traitement)
  • une illustration des opportunités offertes par les données dans la planification et de leur exploitation optimisée (usage et accessibilité).

Les données énergétiques territoriales pour la planification et l'action énergie-climatIl s’adressait à la fois aux fournisseurs de données et aux acteurs territoriaux (collectivités notamment), dans une logique de croisement des cultures, et d’information-vulgarisation. Il est en effet apparu que les communications proposées dans ce domaine sont souvent techniques. Cet atelier a été l’occasion de présenter le Club partenaires, sa démarche pour mutualiser ses moyens et coordonner ses interventions, et les premiers résultats. À cette occasion un document pédagogique de 4 pages sur «  Les données énergétiques territoriales pour la planification et l’action énergie-climat (format pdf - 3.4 Mo - 09/02/2017) » a été diffusé. Ce document édité par l’ADEME a été réalisé sous la coordination du Cerema et de l’ADEME avec l’expertise d’AMORCE et les contributions d’ATMO France, du RARE et du SOeS. La présentation a été suivie par une centaine de personnes. Les retours sont dès à présent tout à fait positifs quant à la valeur ajoutée du document pour les territoires.

Le Cerema va mener en 2017 une étude partenariale sur la gouvernance locale des données énergie-climat.





[1Synergie pour la transition énergétique par la planification

 
 

Pied de page