Les voyageurs perçoivent le temps en Gare d’Ermont - Eaubonne

publié le 20 novembre 2015

Transflash Octobre - Novembre 2015 (n°401)

Le Forum Vies Mobiles, institut de recherche et d’échanges sur la mobilité, soutenu par SNCF et EnsadLab, le laboratoire de l’Ensad (École nationale supérieure des Arts Décoratifs), installent en gare d’Ermont-Eaubonne (Val-d’Oise) du 16 novembre au 16 décembre 2015, une œuvre d’art interpellant les voyageurs sur leur perception du temps.

L’œuvre de Lyes Hammadouche et Ianis Lallemand, Texel, est composée de sabliers qui réagissent aux mouvements des voyageurs. Dans une des gares franciliennes les plus fréquentées, elle vise à refaire de la gare un lieu d’activités humaines, d’expériences et d’affects, quand la tendance à l’optimisation et à la fluidification des échanges tendrait à en faire un simple nœud de connexion entre différents réseaux de transports. À rebours de la tendance à l’accélération des rythmes de vie, Texel propose aux voyageurs de sortir de leur bulle et de leurs automatismes, de suspendre le temps de leurs trajets quotidiens, pour vivre une expérience sensible transformant la manière dont ils appréhendent leur temps de déplacement.


Télécharger Transflash n°401 - Octobre - Novembre 2015 (format pdf - 2.8 Mo - 20/11/2015)