Mesurer l’accessibilité aux sites touristiques : une méthode innovante

publié le 10 octobre 2014 (modifié le 25 janvier 2016)

Pour mesurer la variabilité des temps d’accès aux sites touristiques français, le Cerema, en collaboration avec Atout France, a testé une méthode originale en utilisant les données routières fournies par le GPS Tom-Tom .

(photo Alain de Bartoli - DIR centre-Est)

La mesure de l’accessibilité est un enjeu majeur pour l’ensemble des sites touristiques. En effet, pour ces sites, les flux routiers sont soumis à des variations extrêmes dues à l’impact de la saison, au calendrier scolaire, aux week-ends, aux durée de réservation et aux conditions d’accessibilité routière… De fait, lors des périodes de pointe, les temps de parcours imposés aux touristes notamment sur les derniers kilomètres peuvent être augmentés fortement, impactant de fait l’attractivité de ces sites.

Afin de quantifier ces variations, la Direction Territoriale Méditerranée, mandatée par Atout France et la DTec TV, a mené une étude originale en évaluant l’accessibilité routière en temps à certains sites par l’intermédiaire de relevés de traces GPS effectués par Tom-Tom©, en utilisant des bases de données historiques. Afin de supprimer au maximum des aléas non maitrisables (comme les traversées de grandes agglomérations), seuls les derniers kilomètres routiers ont été pris en compte, soit entre 40 et 70 km autour des sites.

Les impacts des saisons, vacances scolaires, week-ends, etc. ont été évalués afin de mettre en exergue les phénomènes de cumul de fréquentation. L’analyse des temps d’accès est faite à travers la réalisation de courbes isochrones vers les sites étudiés et par des cartes d’allongement de temps de parcours entre deux périodes de pointe et de creux de fréquentation.

Le rapport présenté ici synthétise la méthodologie originale développée avec ce nouvel outil ainsi que leurs principaux résultats.

Le premier type de sites étudiés concerne les massifs montagneux français : 6 sites des Alpes et des Pyrénées (massif du Chablais, massif des Ecrins, Accessibilité à la vallée de l’Ubaye, station de Saint Lary, station de Font Romeu, vallée de la Tarentaise) ont été analysés.

L’exploitation de ce rapport faite par Atout France est disponible dans le Panorama du tourisme de la montagne Edition 2012 / 2013 Cahier n°2 : Emploi et retombées économiques

http://www.atout-france.fr/publication/panorama-tourisme-montagne-edition-2012-2013-cahier-n%C2%B02-emploi-retombees-economiques

Le second type de sites étudiés concerne des villes sur le littoral français : 2 sites du littoral atlantique et méditerranéen (Quiberon et Saint Tropez) ont été analysés.

L’exploitation de ce rapport faite par Atout France est disponible dans le Panorama du tourisme littoral Edition 2014 Cahier n°2 : les clientèles - perception, attentes et pratiques.

[http://www.atout-france.fr/publication/panorama-tourisme-littoral-cahier-2]

Dans un rapport synthétique, le Cerema rend compte des modalités d’utilisation de ces outils, et en réalise un retour d’expérience sur les base des études présentées ci-dessus. Sont présentés d’une part les avantages et limites ainsi que les résultats des tests de fiabilité des données de sorties des outils réalisés par la DTerMed avant de poursuivre sur la complémentarité de ces outils au regard des méthodes principalement utilisées de nos jours pour la connaissance des trafics (postes et boucles de comptage, enquêtes temps de parcours, OD, etc.).
Ce rapport méthodologique est aussi complété par un retour sur le congrès Bordeaux ITS 2015 durant lequel l’utilisation des données GPS et GSM au service de la connaissance des déplacements s’est avérée constituer un sujet d’actualité à enjeux.
ce rapport est téléchargeable gratuitement ci-dessous.

contact : Cécile Clément-Werny
cecile.clement@cerema.fr


Télécharger :