Projet de recherche DESTISOL

publié le 17 mars 2014 (modifié le 20 décembre 2016)

Projet de recherche pour la « mise au point d’une méthodologie améliorant la prise en compte des potentialités des sols dans la définition des programmes d’urbanisation »

Zac Maisons-Neuves, Villeurbanne © PELOT V / Agence d'Urbanisme de Lyon

DESTISOL est un projet de recherche et développement sélectionné par l’ADEME relatif à la gestion intégrée des sites pollués. Il s’agit de proposer une méthodologie d’aide à la décision afin de fournir aux acteurs de la programmation urbaine (aménageur, établissement public, collectivités locales…), dans les phases de conception « amont » de leurs projets, des recommandations en matière d’usages ou de destinations à donner aux sols urbains disponibles. C’est la société SCE qui pilote l’équipe projet. Le Cerema partenaire du projet [1] apporte son expertise en « programmation urbaine ». Le projet a démarré en 2014 et se terminera en mars 2017. Il donnera lieu à la publication d’un guide méthodologique à destination des aménageurs.

L’expertise du Cerema

Le rôle du Cerema, est de décrire les paramètres de la programmation urbaine, du projet de territoire à l’opération d’aménagement, afin que les contraintes et opportunités liées au sol puissent être connues et optimisées au moment le plus opportun. Le Cerema s’attache à la fois à dresser un état des moyens actuels de connaissance des qualités du sol (de l’échelle du document d’urbanisme à celle du projet d’aménagement), et à la fois invite à interroger les services écosystémiques dans chaque phase du projet d’aménagement.

Une approche multidisciplinaire et opérationnelle

  • Multidisciplinaire car l’étude des fonctions du sol et des services éco-systémiques fait appel à de nombreuses disciplines souvent éloignées les unes des autres et aujourd’hui peu rencontrées dans des approches globales sur des cas concrets. L’ensemble des paramètres nécessaires à l’évaluation des fonctions du sol sont recensés. Au delà des fonctions du sol, des compétences en urbanisme et paysage sont également nécessaires à l’intégration de l’ensemble des paramètres entrant dans l’étude de requalification de friches notamment industrielles
  • Opérationnelle car le projet s’appuie les acteurs au contact quotidien des projets et des problématiques de terrain (2 tests avec EPF Bretagne et EPAMSA)

Un périmètre de projet

Le projet de recherche ayant pour objectif la définition d’une méthodologie à visée opérationnelle à destination des opérateurs en réhabilitation de secteurs ou friches industrielles, l’échelle retenue est celle communément rencontrée par ces acteurs, similaire à celle d’opérations d’aménagement concertées (de un à une cinquantaine d’hectares) ou d’un quartier.

Vos contacts au Cerema : patrice.morandas@cerema.fr et laetitia.boithias@cerema.fr

Pour toute précision sur ce projet, cliquez ici en précisant l’objet de votre demande et le nom du correspondant.

[1Équipe projet : Société SCE, Le Cerema, Université de Lorraine / Laboratoire Sol-environnement, EPF Bretagne et EPAMSA