Retours sur évènements : La mobilité intelligente, un meilleur usage de l’espace

publié le 20 novembre 2015

Transflash Octobre - Novembre 2015 (n°401)

Tel était le thème du 22 e congrès mondial des systèmes de transport intelligents qui s’est tenu du 5 au 9 octobre 2015 à Bordeaux.

La ville de Bordeaux a accueilli plus de 12 000 personnes provenant d’une centaine de pays différents, pour échanger et découvrir les dernières innovations dans le domaine des systèmes de transport intelligents (STI). Utilisés pour la mobilité des personnes et des biens, les STI font notamment appel à l’informatique et aux télécommunications pour améliorer la sécurité, l’efficacité et la régulation des transports tout en préservant l’environnement.

Lors de ce 22e Congrès mondial, des donneurs d’ordre publics et privés, des gestionnaires et exploitants de réseaux, des industriels, des organismes scientifiques et techniques et des associations du domaine des transports ont pu participer à plus de 270 sessions organisées sur des thématiques comme : l’ouverture et le partage des données, l’éco-mobilité, le véhicule connecté et autonome, ou encore l’apport des technologies spatiales.

bx_cle713f5f.jpg
bx_cle713f5f.jpg
De gauche à droite : Alexandre Tranchant (chargé d’études
Cerema Sud-Ouest) présente COMPASS 4D à Alain Vidalies.

Un espace d’exposition de 25 000 m² réunissant plus de 400 exposants, a présenté un large panorama des possibilités offertes par le développement des STI et permis de voir l’implication d’acteurs venant du domaine des transports, de l’industrie des télécommunications, de l’automobile ou encore de l’énergie.

Près de 35 démonstrations étaient proposées. La possibilité de tester sur route ouverte les véhicules et les navettes autonomes a constitué une des attractions du congrès, tout comme les démonstrations en situation réelle de véhicules communiquant entre eux ou avec la route (systèmes coopératifs).

Parmi les autres temps forts du congrès, on peut citer l’initiative prise par plus de trente ministres des transports qui se sont engagés dans un manifeste. "Les STI contre le changement climatique" pour appeler à la mobilisation afin d’accélérer le développement des STI et d’en faire des solutions au service du climat. Ce dernier point prend évidemment tout son sens à quelques semaines de l’ouverture de la COP21 sur le climat à Paris.

Ce congrès a bénéficié du soutien actif du MEDDE, de l’IFSTTAR et du Cerema. Au-delà des seize orateurs sélectionnés, ou des 500 personnes qui ont participé à la démonstration du Cerema de COMPASS 4D (véhicule connecté) en présence de Alain Vidalis (Secrétaire d’État chargé des Transports, de la Mer et de la Pêche), Bernard Larrouturou (Directeur Général du Cerema) a pu inaugurer l’une des 8 sessions exécutives le mercredi 7 octobre et signer avec Alain Rousset (président de la région aquitaine), un projet de « living lab » (laboratoire des usages).


Télécharger Transflash n°401 - Octobre - Novembre 2015 (format pdf - 2.8 Mo - 20/11/2015)