Un après-midi collaboratif autour du confort climatique dans les aménagements urbains

publié le 21 mars 2017

Réchauffement climatique, densification, phénomène d’îlot de chaleur urbain, vulnérabilité de la population, la prise en compte du confort d’été dans les aménagements urbains apparaît aujourd’hui comme une question majeure. Le service Écologie et développement durable de la Métropole de Lyon et le Cerema proposaient aux urbanistes de la métropole, aux aménageurs, aux bureaux d’études de travailler ensemble autour de la question, pour mieux appréhender les outils disponibles et les choix d’aménagement ou de construction impactant pour ces questions.

Une trentaine de personnes liste des présents (format pdf - 22.4 ko - 10/03/2017) étaient donc réunis le 14 février 2017 après midi au Cerema Territoires et ville pour travailler collectivement sous la forme d’un world café après une présentation presentation Grand Lyon - Cerema (format pdf - 658.8 ko - 10/03/2017) des objectifs par le Grand Lyon et le Cerema. L’occasion pour les différents participants de partager leurs visions des îlots de chaleur urbain, du confort climatique mais aussi de mieux se connaître. Un livret présentant les différents outils recensés par les organisateurs était distribué carnets fevrier2016 vf (format pdf - 2.9 Mo - 20/03/2017) .

Quelques points marquants

* niveau de maturité  : le sujet n’est pas encore dans les acquis professionnels (pas de méthodologie, pas de systématisme de la prise en compte) mais c’est en voie d’appropriation. La bonne mobilisation pour ce séminaire des différents corps de métier l’atteste.
* le sujet bouscule les autres politiques  : les contraintes économiques des projets, les injonctions de densité génèrent des contradictions avec le besoin d’intégrer des espaces de fraîcheur. Peut-on parler de densité raisonnable et viser d’atteindre 10 m² d’espaces verts par habitant ?
* Outil versus expertise  : les avis divergent entre le besoin de développer des outils très fiables scientifiquement ou des outils plus légers qui ont principalement pour objectif d’animer un dialogue entre commanditaire et concepteur d’une part mais aussi d’alimenter le processus de co-conception d’autre part (dialogue entre BET et architecte/urbaniste) ;
* limiter l’îlot de chaleur urbain nécessite une approche pluri-thématiques  : mobiliser le végétal, l’eau, le sol perméable. Cela implique nécessairement de croiser les politiques et les services.
* le confort thermique comporte une part de subjectivité  : au delà de la température de l’air et de l’ombrage, on parle plutôt d’ambiances qui intègrent aussi le calme, les vues et perspectives.
* les usages des espaces  conditionnent les solutions de fraîcheur qu’on pourra proposer.
* le confort climatique a une temporalité  : saisonnalité, heure dans la journée.
* on manque de retours d’expérience même si à chaque fois il faut les remettre dans leur contexte.

Compte rendus détaillés des ateliers

Table 1 : Prendre en compte l’îlot de chaleur et le confort climatique en amont d’une opération d’aménagement (planification, OAP) - animateur : Philippe Jary (Cerema) / Scribe : Laetitia Boithias (Cerema)

La table 1 était consacrée à la manière de prendre en compte le confort climatique pour une collectivité locale très en amont d’un projet d’aménagement . synthese a1 (format pdf - 57.9 ko - 10/03/2017)

Table 2 : Prendre en compte l’îlot de chaleur et le confort climatique à l’échelle du quartier lors d’une opération d’aménagement urbain - animateur : Cyril Pouvesle (Cerema) / Scribe : Sarah Talandier (Cerema)

La table 2 était consacrée à la manière de prendre en compte le confort climatique à l’échelle du quartier pour un aménageur dans sa phase opérationnelle. synthese a2 (format pdf - 71.8 ko - 10/03/2017)

Table 3 : Prendre en compte l’îlot de chaleur et le confort climatique dans l’espace public - animatrice : Luce Ponsar (Grand Lyon) / Scribe : Nicolas Furmanek (Cerema)

La table 3 était consacrée à la manière de prendre en compte le confort climatique d’un espace public dans sa phase opérationnelle (de la programmation au travaux). synthese a3 (format pdf - 63 ko - 10/03/2017)

Table 4 : Prise en compte du confort climatique dans les fiches de lot/projet immobilier - animatrice : Béatrice Couturier (Grand Lyon) / Scribe : Chloé Séon (Grand Lyon)

La table 4 était consacrée à la manière de prendre en compte le confort climatique à l’échelle du bâtiment dans sa phase opérationnelle (fiche de lot et maîtrise d’œuvre). synthese a4 (format pdf - 53.3 ko - 10/03/2017)

L’îlot de chaleur, c’est quoi pour vous ?
synthese icu (format pdf - 65.5 ko - 10/03/2017)

Contact Cerema  :
Cyril Pouvesle : cyril.pouvesle@cerema.fr
Philippe Jary : philippe.jary@cerema.fr

Lien utile :
http://blogs.grandlyon.com/plan-climat/