Zones d’activité économique en périphérie : les leviers pour la requalification

publié le 30 janvier 2015

Nouvelle publication en téléchargement gratuit sur le catalogue en ligne du Cerema

Ouverture vers le téléchargement gratuit de l'ouvrage sur le catalogue du Cerema  (nouvelle fenetre)

Cette étude conduite sous la coordination de la Direction technique Territoires et ville du Cerema [1] et publiée en janvier 2015, aborde les enjeux actuels de la requalification des zones d’activité économique (ZAE) en périphérie des villes à partir de quelques cas présentés lors de séances du séminaire qui se sont tenues à Paris en 2013.

Cette publication [2], découle d’un séminaire organisé en trois ateliers relatifs au ZAE en périphérie. En effet, celles-ci se situent en périphérie ou en territoires périurbains en raison des choix opérés par les collectivités et de la demande des entreprises d’être plus accessibles (proches des infrastructures de transport). Cette localisation permet d’aborder les enjeux fonciers liés à l’extension des surfaces des ZAE pour anticiper ou favoriser le développement des entreprises. Elle permet aussi de s’interroger sur les conflits possibles avec l’agriculture et les besoins en logements et sur les alternatives qu’offrent la requalification, le renouvellement ou encore la densification des ZAE existantes.


Contact à la Direction technique Territoires et ville : Nicolas Gillio
Pour toute précision sur cet article, cliquer ici en précisant l’objet de votre demande et le nom du correspondant.


[1Ont contribué à la rédaction : Nicolas Gillio (Cerema/DTecTV), Christopher Delaburthe et Sylvain Baudet (Etd), Sylvain Petitet (Egis), Nadège Chambon (CCI France). L’étude a bénéficié des relectures de Stéphanie Bouchez (Établissement public foncier d’Ile-de- France) et de Marc Morain (Cerema/DTecTV).

[2Réalisée dans un cadre partenarial et à l’initiative de la DTecTV du Cerema et de ses partenaires : Adcf, CCI France, Etd, PALME, DGALN, Egis

Mots-clés associés :