Zoom sur… Faut-il contrôler l’accès des véhicules motorisés aux aires piétonnes ?

publié le 15 septembre 2016

Transflash Juillet - Août - Septembre 2016 (n°407)

Après une longue période de vents contraires, la marche a le vent en poupe. Non seulement les aires piétonnes se sont multipliées depuis les années soixante - dix, mais les zones 30, puis les zones de rencontre et les zones à trafic limité (ZTL, courantes en Italie, au stade de test en France) concourent à apaiser la ville.

Encore faut-il que les principes vertueux de ces zones soient respectés. Le rapport "Contrôles d’accès aires piétonnes juin 2016" publié sur le site internet du Cerema Territoire et villes s’intéresse aux aires piétonnes et aux ZTL, qui par essence n’autorisent les véhicules motorisés à y pénétrer que sous certaines conditions. La question est donc de savoir s’il est besoin d’en contrôler l’accès, et si oui, comment.

Le rapport invite le lecteur à visiter neuf villes françaises et une ville italienne pour constater la diversité des moyens humains ou technologiques.

La question fondamentale réside dans le choix entre d’une part le contrôle humain aléatoire à des fins de dissuasion et d’autre part l’usage de dispositifs techniques de filtrage (bornes, barrières, …).

+ Pour en savoir plus : www.territoires-ville.cerema.fr

Contact Cerema : Benoit.Hiron@Cerema.fr


Télécharger Transflash n°407 - Juillet / Août / Septembre 2016 (format pdf - 3.9 Mo - 19/09/2016)