Zoom sur… Pour améliorer la sécurité de la navigation fluviale, la formation des bateliers utilise un nouveau simulateur moderne et innovant

publié le 10 novembre 2016 (modifié le 19 janvier 2017)

Transflash Octobre - Novembre 2016 (n°408)

La navigation sur le Rhône et la Saône est un exercice difficile compte tenu du débit, des vents, des courants, et de la présence de nombreuses zones délicates à franchir.
Cette difficulté est renforcée par l’augmentation du trafic (marchandises ou passagers) sur l’axe fluvial Rhône / Saône. De plus, les prochains départs en retraite de nombreux pilotes et l’arrivée sur le Rhône d’embarcations adaptées à la logistique et l’intermodalité actuelle nécessitent de former plus rapidement des professionnels de la voie d’eau.

Le projet, débuté en 2008, sur la base du prototype de simulateur développé par le Cerema Eau, mer et fleuves, la Compagnie nationale du Rhône (CNR), le Comité des armateurs fluviaux (CAF), Voies navigables de France (VNF), les associations Fluvia et Promofluvia et le Cerema se sont donc accordés pour mettre en commun leurs ressources et leurs compétences afin de procéder à son amélioration et d’en faire une version pleinement opérationnelle.

L’objet du projet, était d’obtenir un outil spécifique et adapté à la formation des pilotes sur le Rhône pouvant être employé aussi bien pour la formation professionnelle continue des navigants (entraînement ou remise à niveau) que pour la formation initiale des apprentis ou des élèves mariniers.

Il vise à recréer en un seul lieu toutes les situations à risques rencontrées sur le Rhône qui en condition réelle, nécessiteraient de naviguer sur plusieurs centaines de kilomètres, et des jours pour rencontrer toutes les conditions climatiques et tous les types d’aléas mécaniques.

Ce simulateur, inauguré en avril 2016, permet donc de placer le pilote dans des situations rares ou particulières (pannes, conditions climatiques ou hydrologiques extrêmes), qu’il ne pourrait peut-être pas rencontrer sur un site réel pendant la durée de sa formation.

L’outil est ainsi doté pour multiplier à la demande, le nombre et les caractéristiques des situations pédagogiques expérimentées. Il est un atout pour améliorer la sécurité de la navigation fluviale.

+ Pour en savoir plus : www.cerema.fr

Contact Cerema Eau, mer et fleuves : Philippe Miroudot


Télécharger Transflash n°408 - Octobre / Novembre 2016 (format pdf - 3.8 Mo - 19/01/2017)