Zoom sur… Transmodel : une norme utile pour les autorités organisatrices de transport

publié le 21 avril 2016

Transflash Mars - Avril 2016 (n°404)

Transmodel - norme EN 12896 (ou Modèle de Données Européen de référence pour les opérations de Transport Public) définit le modèle conceptuel de base de données (MCD) permettant de réaliser le système central d’information d’un système de transport.

Cette norme propose une structure de référence pour organiser une base de données unique dans laquelle se trouvent toutes les données utiles au transporteur.

Elle peut être utilisée partiellement, complétée ou adaptée afin de :
◗ définir une base de données qui constitue le coeur du système informatique, à laquelle seront reliées des applications soit directement, soit par l’inter- médiaire d’interfaces ;
◗ permettre la génération des messages d’échange, particulièrement lors de la mise en place des interfaces entre différents systèmes informatiques.

Transmodel forme une suite de standards avec les normes d’interface NeTEx (échange de données d’offre théorique) et SIRI (échange de données temps réel) et facilite l’interopérabilité des systèmes [1].

Dans le cadre de la révision de la norme Transmodel, il a été décidé de la scinder en 8 parties et d’étendre les domaines fonctionnels traités, afin d’assurer une totale cohérence avec NeTEx et SIRI. Ces nouveaux éléments intégrés à Transmodel sont par exemple :
◗ une représentation spatiale détaillée des arrêts ;
◗ des concepts [2] liés à l’accessibilité ;
◗ un modèle des équipements [3] de transport public [4] ainsi que certains aspects [5] du mode ferré longue distance ;
◗ un modèle pour le transport à la demande.

Sur les 8 parties prévues pour Transmodel révisé, les 3 premières parties viennent d’être publiées. Elles concernent :
◗ la partie 1 : les concepts communs, partagés par l’ensemble des domaines fonctionnels ;
◗ la partie 2 : les éléments spatiaux qui permettent de représenter la topologie du réseau de transport en commun ;
◗ la partie 3 : les composants temporels, tels que les courses, les horaires et les services voiture.

Cette nouvelle version de Transmodel est en cours d’intégration à la norme GDF (Geographic Data Files - ISO 14825)
qui modélise la voirie et constitue la base de la cartographie pour les navigateurs embarqués.

+ Pour en savoir plus : www.transmodel-cen.eu (en anglais) et www.billettique.fr
Contact : Kasia Bouree, consultante, intervient en tant qu’experte au sein des organisations de normalisation nationale (AFNOR), et internationales (CEN et ISO), dans le domaine des transports publics
Contact Cerema : Isabelle.Talabar@Cerema.fr


Télécharger Transflash n°404 - Mars - Avril 2016 (format pdf - 3.4 Mo - 21/04/2016)

[1C’est-à-dire l’échange aisé de données entre applications

[2Ce sont des concepts qui permettent d’exprimer l’accessibilité, soit en termes de pertinence pour les BESOINS D’UTILISATEUR spécifiques, soit en terme de limitations de l’accessibilité (par exemple disponibilité d’un ascenseur, d’un escalier roulant, présence d’annonces sonores, …).

[311 Le concept générique « EQUIPMENT » est décliné en différentes classes qui permettent de décrire à la fois les équipements fixes (par exemple des automates de vente), et les éléments embarqués (liés au véhicule). Quelques exemples de ces classes : Waiting & Luggage Equipment, Passenger Service Equipment, Ticketing Equipment, Access Equipment, Sign Equipment Models.

[4Proposés par la norme IFOPT (EN 28701).

[5Dans certains concepts, on introduit des éléments permettant de décrire le mode ferré longue distance. Exemple dans la classe « Submode », on introduit
« international rail ».