Zoom sur… Walking Meeting : comment lier le travail et la santé par la marche?

publié le 15 janvier 2016

Transflash Déc 2015 / Jan 2016 (n°402)

Le constat de l’Organisme Mondial de la Santé

La sédentarité est reconnue comme le 4ᵉ facteur de risque de mortalité globale [1]. La pratique d’une activité physique régulière permet de diminuer cette mortalité : jusqu’à 39 % le risque de développer un cancer du sein,
26 % celui d’un cancer colorectal, 25 % celui d’une attaque cérébrale et 34 % celui d’un diabète [2].

L’activité physique ne correspond pas uniquement à la pratique d’une activité sportive de loisir ou de compétition, mais à toutes les activités de la vie quotidienne : tâches domestiques, jardinage, travail, marche… En fait, il s’agit de toute forme de mouvements qui se traduit par une dépense énergétique.

Pour entretenir sa forme et préserver sa santé, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) recommande de faire 10 000 pas par jour [3].

Quelques chiffres [4] :

  • 5 623 : c’est le nombre de pas effectués par jour par un Français qui passe, en dehors de son temps de travail, 6 heures ou plus devant un écran, contre 7 891 pas pour ceux qui y passent entre 1 à 2 heures quotidiennes.
  • 29 % des personnes interrogées déclarent manquer de temps, en dehors de leur travail, pour pratiquer une activité physique ou sportive (APS). 26 % déclarent manquer d’envie.
  • 82 % des 18 - 24 ans sont prêts à changer de comportement au profit d’une APS régulière alors qu’ils ne sont que 60 % des 65 - 75 ans.

La solution : utiliser les temps de réunions pour marcher !

Les réunions marchées, ou Walking Meeting, sont une affaire sérieuse. Chez LinkedIn [5] par exemple, tous les jours, les collaborateurs se promènent et parlent ensemble en longeant la piste cyclable de Mountain View (Californie), siège de la société. Parcourir cette boucle prend environ 20 à 25 minutes – parfait pour un moment en tête-à-tête avec un collègue. D’autres sociétés se convertissent à cette pratique. Facebook vient d’installer une promenade d’un kilomètre sur le toit de son nouveau siège social à Menlo Park, en Californie, pour que ses collaborateurs y tiennent des réunions. Comble de la consécration : une conférence TED [6]a été intégralement consacrée à cette nouvelle pratique : http://on.ted.com/Nilofer.

Allier marche et discussion présente des bénéfices évidents pour lutter contre la sédentarité, mais les bons côtés des réunions marchées dépassent les enjeux de santé. Marcher aide à briser le formalisme d’une réunion, désamorce les tensions d’un face-à-face et favorise la camaraderie entre collègues. Avec les aménagements intérieurs actuels, les personnes sont en vis-à-vis, séparées par une table. « Vous vous sentez comme dans le bureau du directeur », souligne le vice-président de LinkedIn Igor Perisic. Mener ses réunions en extérieur minimise également les distractions : pas de téléphone, pas de courriels, pas de sms, pas de collègues pour vous interrompre.

Les fans des réunions marchées sont aujourd’hui nombreux de Mark Zuckerberg président de Facebook à Jack Dorsey, co-fondateur de Twitter en passant par Barack Obama.

Comme le met en avant une étude des chercheurs de l’université de Stanford ayant travaillé sur cette pratique, marcher aide à développer une pensée plus créative en mobilisant simultanément plusieurs aires cérébrales. Mais attention, leurs conclusions n’invitent pas à convertir toutes les salles de conférence en gymnases. Nous aurons toujours besoin de nous asseoir et de pouvoir prendre des notes pour des projets qui demandent une grande concentration et font moins appel à la créativité.

● Contact Cerema : Elsa.Alexandre@Cerema.fr


Télécharger Transflash n°402 - Décembre 2015 - Janvier 2016 (format pdf - 5 Mo - 18/01/2016)

[1Wen, C. P. Lancet (2011).

[2Gonçalves AK. J Phys Act Health. (2013) ; Boyle T. J Natl Cancer Inst. (2012) ; Reimers CD. Dtsch Arztebl Int. (2009) ; Fossum E. J Intern Med. (2007).

[3Global health risks. World Health Organization, 2009.

[4Chiffres issus de la grande enquête sur le niveau d’activité physique et sportive et de sédentarité de la population française adulte menée par Assureurs Prévention.

[6Les conférences TED (Technology, Entertainment and Design) sont une série internationale de conférences organisées par la fondation à but non lucratif The Sapling foundation. Cette fondation a été créée pour diffuser des « idées qui valent la peine d’être diffusées » (en anglais : « ideas worth spreading »)
(source : Wikipédia).